Comment réduire la consommation d’huile moteur ?

Vous observez que votre véhicule consomme beaucoup d’huile ? Attention, peut-être que vous utilisez une huile qui n’est pas adaptée à votre voiture.

Vous pouvez aussi avoir une fuite quelque part dans le moteur.

Dans les deux cas, celui-ci peut-être endommagé, de manière irrémédiable.

Il faut vite vous en occuper afin d’éviter les dégâts.

Comment agit l’huile moteur dans le système ?

Pour apprendre à identifier une fuite ou un dysfonctionnement, il est intéressant de comprendre comment fonctionne un moteur et quel est le rôle de l’huile dans ce système complexe.

L’huile protège le moteur

Elle passe entre toutes les pièces du moteur et, de cette manière, elle les protège contre l’oxydation et la corrosion.

Ceci limite les risques de casse.

Par ailleurs, elle réduit la corrosion liée à la combustion du carburant.

En effet, le gaz formé crée des acides qui vont petit à petit ronger les pièces.

Sans huile moteur et ses précieux additifs anti-corrosion, votre moteur s’use plus vite.

L’huile nettoie le moteur

Effectivement, les micro-dépôts métalliques, s’ils restent dans le système, vont l’endommager rapidement.

L’huile se charge de les emmener dans son sillage, jusqu’au filtre à huile, qui s’occupera de les retenir.

L’huile lubrifie le moteur

Fonction primordiale de l’huile moteur, la lubrification permet au moteur de ne pas coincer ni subir de frottement.

La production de chaleur engendre l’usure des pièces, l’huile, en créant une pellicule entre elles, permet de rendre le mouvement des pièces plus fluides.

Les huiles sont classées en fonction de leur viscosité, c’est-à-dire leur capacité à garder leur fluidité à froid et leur épaisseur à chaud.

En effet, au démarrage par exemple, une huile devra posséder un grade adapté, afin de ne pas se figer et de circuler de manière fluide entre les pièces.

L’huile refroidit le moteur

L’huile, qui s’infiltre partout entre les pièces, s’occupe aussi de refroidir certaines zones auxquelles le liquide de refroidissement n’accède pas.

C’est le cas des pistons ou de l’arbre à cames.

Pourquoi ma voiture consomme-t-elle beaucoup d’huile ?

Une voiture qui consomme trop d’huile est repérable si vous consommez plus de 0,5 litre d’huile pour 1000 kilomètres.

Au moindre doute, consultez un professionnel, car vous risquez de casser votre moteur.

Commencez par vérifier régulièrement le niveau d’huile

Pour contrôler votre consommation d’huile, consultez très régulièrement votre niveau d’huile, et prenez des notes.

Cela vous permettra d’établir une moyenne et d’observer à quelle fréquence vous devez en remettre.

Voici les étapes à respecter pour vérifier votre niveau d’huile :
• Il faut toujours attendre que le moteur soit refroidi.

• Ouvrez votre jauge d’huile (elle se trouve sous le capot)
• Nettoyez la jauge à l’aide d’un vieux chiffon
• Plongez la jauge et ressortez-là
• Observez le niveau, il doit se trouver entre les deux repères visuels
• Complétez si besoin le niveau d’huile.

Dans ce cas, refaites les manœuvres précédentes
• Refermez le réservoir

Soyez attentif aux voyants

En effet, le voyant situé sur votre tableau de bord est un bon moyen de vérifier si l’huile manque dans votre moteur.

En général, lorsqu’il s’allume, c’est qu’il n’y en a pas assez dans le réservoir.

N’attendez donc pas qu’il s’allume pour vérifier le niveau d’huile.

Votre voiture perd en puissance

Si vous remarquez que votre véhicule a perdu de sa puissance, c’est aussi possiblement un signe de surconsommation d’huile.

Quelles sont les raisons d’une surconsommation d’huile moteur ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles votre voiture consomme trop d’huile.

Toutes sont plutôt alarmantes, alors rendez-vous vite chez votre garagiste.

Vous n’utilisez pas la bonne huile ou elle n’est plus bonne

Peut-être n’utilisez-vous pas l’huile adaptée à votre moteur, dans ce cas, elle se faufile peut-être plus vite entre les pièces et se dégrade plus rapidement.

Autre piste, si vous utilisez cette fois-ci la bonne huile, peut-être est-il temps de réaliser une vidange et de changer le filtre à huile.

En effet, celui-ci permet de filtrer les poussières et les microparticules.

S’il est trop chargé, l’efficacité de l’huile et le bon fonctionnement de votre moteur seront réduits.

Le carter, son joint ou ses vis de purge sont abimés

Le carter est une pièce importante, un bac permettant d’envoyer l’huile dans le système du moteur.

Le joint doit être remplacé à chaque vidange, afin d’assurer son étanchéité et d’éviter les fuites.

Par ailleurs, si la vis de purge est mal serrée, après une vidange par exemple, des fuites peuvent faire leur apparition.

Un dysfonctionnement du joint de culasse

Si le joint de culasse est détérioré ou qu’il n’est plus étanche, l’huile peut s’échapper.

Il faut alors rapidement remplacer la pièce usée.

Les joints SPI sont trop vieux

Les joints SPI sont les joints présents sur les pièces tournantes, dans les pompes et carters.

Si les joints sont usés, ils deviennent poreux et occasionnent des fuites d’huile.

Un dysfonctionnement des segments

Les segments sont des pièces en métal posées sur le piston des cylindres.

Leur rôle est de garantir l’étanchéité de la chambre de combustion du moteur.

S’ils sont trop vieux ou trop usés, le moteur manquera de compression et l’huile devra être changée plus rapidement.

Les cylindres et les pistons sont abimés

S’ils sont rayés, par exemple à cause de frottements intensifs liés à une erreur d’huile, le système perd en compression et donc en puissance.

Comment éviter la surconsommation d’huile ?

Globalement, soyez attentif au comportement de votre moteur.

Le moindre changement, même une petite variation de puissance peut-être synonyme d’un dysfonctionnement.

Bien choisir son huile moteur

Rappelons que l’huile moteur doit être bien choisie et qu’elle est essentielle pour le bon fonctionnement global de votre véhicule.

Vous devez pour cela prendre en compte les caractéristiques de votre moteur et votre utilisation (citadine, sportive, occasionnelle, écologique, etc.

)

Contrôler une fois par mois le niveau d’huile

Ajoutez un rappel sur votre téléphone, sur votre agenda, ou fixez-vous un rendez-vous mensuel pour vérifier votre niveau d’huile (profitez-en pour faire le niveau de liquide de refroidissement et de liquide lave-glace).

Réaliser une vidange par an

Il est recommandé de faire une vidange annuelle afin de garantir l’entretien de son moteur.